Célébration de la journée mondiale de lutte contre le sida – 1er décembre 2017 – et organisation d’une table ronde sur le rôle des élus locaux dans la lutte contre le sida « Ville sans sida ».

Pour une amélioration de l’implication des collectivités locales dans la lutte contre le sida.

ITPC-MENA (Coalition Internationale pour la préparation aux traitement dans la région Afrique du Nord et Moyen Orient) en partenariat avec la section de Marrakech de l’ALCS (l’association de lutte contre le sida) célèbrent la journée mondiale de lutte contre le sida ce 1er décembre. Elles mobilisent entre autres les restaurateurs (y compris sur la place Jamaâ El Fna) et les établissements scolaires à travers des sets de tables portant des messages incitant au dépistage et à la prévention.

Cette journée permet de sensibiliser la population de Marrakech au sujet de l’une des pandémies les plus dévastatrices du monde. En effet, 35 millions de personnes dans le monde vivent avec ce virus dont 24.000 au Maroc. Ce sont les personnes issues des populations-clés qui sont les plus fortement exposées au VIH, et qui n’ont qu’un accès limité aux services et sont confrontées à la discrimination et à la marginalisation.

Au Maroc même si les chiffres de la lutte contre le VIH restent encourageants, de nombreuses failles subsistent. Comme le mentionne Alia AMIMI, chargée de plaidoyer à ITPC MENA : « Le Sida est une épidémie encore en pleine jeunesse au Maroc, la société doit donc lutter davantage pour la contenir car malgré tous les efforts entrepris, la courbe est encore ascendante ». Il est toujours difficile pour le Royaume de faire stagner la courbe des nouvelles infections. En conséquence, 10 personnes sont contaminées, 4 décèdent du Sida tous les jours et 63% des personnes contaminées sont concentrées dans trois régions: le Souss, la région de Marrakech et celle de Casablanca.

Les deux associations organisent également une table ronde dans le cadre de l’initiative « Mettre fin à l’épidémie de sida : les villes s’engagent », sous le thème « Rôle des élus locaux dans la lutte contre le sida » le jeudi 14 décembre, à l’Hôtel de Ville de Marrakech. La façade du bâtiment, sera éclairée à cet effet, avec le ruban rouge, symbole international de solidarité vis-à-vis des victimes du VIH et du sida. Tout au long de ce mois de décembre, des actions de sensibilisation et de prévention seront réalisées au bénéfice des marrakechis et des nombreux visiteurs. Zakaria Bahtout, chargé des partenariat à ITPC-MENA souligne « la richesse d’un tissu associatif au Maroc avec des acteurs de lutte contre le sida, multi-disciplinaire très engagés »

Cette rencontre fera suite au plaidoyer mené par ITPC-MENA auprès de la Mairie de Marrakech en partenariat avec ONUSIDA, et l’ALCS Marrakech. L’objectif étant de faire signer le Maire de Marrakech la déclaration de Paris pour l’engager vers une ville sans sida d’ici 2030 ; rejoignant ainsi les 210 villes des 5 continents qui ont adhéré à cette initiative.

Le panel sera constitué de représentants associatifs et des autorités sanitaires, le Maire de Marrakech, le représentant de ONUSIDA. Il abordera à la fois les engagements politiques et les actions qui peuvent être mises en œuvre par les villes et leurs partenaires, afin d’atteindre les objectifs 90-90- 90 fixés. Alia AMIMI, conclue sur « les avantages d’une prévention combinée, c’est qu’elle fait appel à l’ensemble des outils disponibles pour lutter efficacement contre le sida : auto- tests, tests rapides, traitement préventif (PrEP, disponible à Marrakech entre autres), préservatifs, etc » et invite tous les marrakechis à se joindre à cette célébration en postant leurs selfies sur la page Facebook d’ITPC MENA.

 

 

 

 

Posted by zakaria